Placer l’Humain au cœur du management

Leadership

Nous traversons une période tumultueuse dans le monde entier. La pandémie a laissé beaucoup d’entre nous perplexes quant à la suite des événements. Depuis l’apparition de COVID’19, de nombreux aspects de nos vies ont été touchés, y compris le lieu de travail. Cela a entraîné de nombreux changements et des situations imprévues auxquels ni les employés ni les entreprises n’étaient préparés.

Dans le sillage de la pandémie et du confinement constant, la distance entre les entreprises et les employés s’est considérablement accrue. Les dirigeants doivent réévaluer la manière dont ils interagissent avec leurs employés afin de réduire ces écarts. En prenant soin de vos employés, vous influencerez directement vos résultats en matière de productivité, d’engagement des employés et de satisfaction des clients.

4 compétences indispensables chez un bon manager en 2022

Après 2 deux années de pandémie, l’année 2022 peut apporter une lueur d’espoir ou entraîner un déclin de la situation. Il est donc essentiel que les dirigeants fassent preuve de compassion et qu’ils parviennent à motiver et à inspirer les membres de leur équipe, créant ainsi un environnement de travail plus harmonieux et positif.

Intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle est une aptitude essentielle au leadership. Le fait de comprendre ce que les employés peuvent penser ou ressentir dans certaines situations aide les dirigeants à mieux les soutenir face aux changements constants, à l’incertitude et à l’instabilité du monde du travail post-Covid.

Le manque d’intelligence émotionnelle au niveau managérial est susceptible de conduire à des conséquences négatives pour l’organisation, notamment une baisse de l’engagement des employés ou une augmentation du taux de rotation. La maîtrise de l’intelligence émotionnelle contribue à la réussite de l’encadrement des équipes, de la gestion du stress, du retour d’information et de la collaboration efficace avec les membres de votre équipe.

Capacité à fédérer les équipes

Les leaders doivent aussi être capables de tisser des liens au sein de l’équipe et ne pas se concentrer uniquement sur les relations individuelles. Ils sont capables de fédérer les membres de l’équipe autour d’une vision et d’objectifs communs. Ils créent un sentiment d’harmonie au sein de l’équipe en favorisant le respect et la communication.

Les leaders qui entretiennent des relations fortes, confiantes et authentiques savent qu’investir du temps dans la création de ces liens est globalement plus efficace. Les futurs leaders devront inspirer et exécuter avec passion et enthousiasme pour maintenir le moral de l’équipe à un niveau élevé.

Coaching

Les grands leaders comprennent qu’ils sont chargés d’aider les autres à donner le meilleur d’eux-mêmes. Ils ont une capacité naturelle à coacher et à aider les autres à développer les aptitudes et les compétences nécessaires pour réaliser leur plein potentiel.
Cette démarche est souvent utilisée comme un outil pour « préparer » un employé à haut potentiel à un rôle plus important. Les leaders influents ne minimisent pas l’importance du coaching pour leur rôle et l’organisation.

L’empathie

De la même manière que la pandémie a entraîné une mutation numérique du lieu de travail, elle a également déclenché un regain d’empathie. Une « crise à l’échelle mondiale » telle que la COVID-19 ramène le leadership à son élément le plus fondamental : faire une différence positive dans la vie des gens, qui se poursuivra même après la fin de la crise.

Comme le dit Oprah Winfrey, ‘le leadership est une question d’empathie. Il s’agit d’avoir la capacité d’entrer en relation et de connecter avec les gens dans le but d’inspirer et de donner du sens à leur vie’.

La pandémie a eu un impact négatif sur la santé et le bien-être de millions d’employés dans le monde avec  un nombre croissant d’employés en proie à l’anxiété, à la dépression  ou au burnout. L’empathie a toujours été une compétence essentielle pour les dirigeants, mais elle prend maintenant une nouvelle dimension et devient prioritaire.   

Le leadership basé sur l’empathie consiste à être capable de comprendre les besoins des autres et d’être conscient de leurs sentiments et opinions. Les managers qui pratiquent un leadership empreint d’empathie sont considérés comme plus performants dans leur travail. L’empathie sur le lieu de travail peut améliorer les interactions humaines et conduire à une meilleure communication et à des résultats plus positifs.

L’empathie est synonyme de compréhension. L’empathie est un état d’esprit. Et elle peut s’apprendre.

Ces attributs nécessitent un ingrédient essentiel pour que les choses fonctionnent : la bienveillance.

Qu’est-ce que le leadership bienveillant ?

‘Les gens ne se soucient pas de ce que vous savez – jusqu’à ce qu’ils sachent combien vous vous souciez’ – Theodore Roosevelt

Pour le manager, faire preuve de bienveillance envers ses collaborateurs signifie globalement replacer l’Humain au cœur des relations – et de l’entreprise.

Un leader bienveillant se soucie des autres en créant un environnement où chacun se sent valorisé, soutenu, apprécié et entendu. Aussi chargé que soit leur emploi du temps, les vrais leaders trouvent le temps de s’occuper des autres.

Manager par la bienveillance nécessite patience et persévérance. C’est un travail de tous les jours. C’est pourquoi les dirigeants doivent faire un effort conscient pour inclure le développement des « soft skills », compétences non techniques, dans leurs modèles de leadership.

Pour reprendre les mots du doyen Smith, ‘Le plus important dans un leadership de qualité, c’est de se soucier réellement des autres. 

La bienveillance est l’un des facteurs qui contribuent le plus à un leadership efficace. Pour beaucoup, combiner la bienveillance et le leadership peut s’avérer inimaginable. 68 % des chefs d’entreprise craignent de perdre le respect de leurs employés s’ils font preuve d’empathie au travail. Être un leader bienveillant ne signifie pas ignorer ses responsabilités de direction au sein de l’entreprise.

Les leaders attentifs savent identifier les besoins de leurs collaborateurs et permettent aux autres de s’exprimer librement. Les leaders qui se soucient des autres sont prêts à vous soutenir dans la poursuite de vos objectifs et l’amélioration de vos performances. Cette attitude bienveillante est ensuite transmise à travers l’organisation.

Un leader empathique et disposé à écouter les autres peut mettre en valeur son équipe, en transformant ses points forts en de véritables ressources commerciales. Cela crée un environnement collaboratif qui augmente la productivité et catalyse l’innovation.

Le leadership ne consiste pas à être responsable. Le leadership consiste à prendre soin de ceux dont on a la charge’ – Simon Sinek.

En résumé, le leadership bienveillant est un concept qui contribue à créer un environnement d’inclusion et un sentiment d’appartenance. Lorsque les employés travaillent pour une organisation, il est essentiel qu’ils se sentent valorisés et qu’ils aient le sentiment de faire partie intégrante de l’organisation.

Conseils pour adopter un leadership bienveillant dans votre environnement de travail.

‘Le leadership est une question d’attention, d’audace et de partage ! Veiller sur les gens, oser agir sans crainte, et partager le succès avec tous !’ Sujit Lalwani,

Écoutez activement

Il est essentiel que vous accordiez toute votre attention à vos employés s’ils viennent vous voir pour vous faire part de leurs préoccupations. Écoutez-les attentivement et essayez de comprendre les problèmes auxquels ils sont confrontés. Une écoute efficace peut vous aider à acquérir des connaissances et des perspectives pour accroître votre potentiel de leadership. Cela crée un environnement de travail basé sur la confiance et vous permet d’avoir une influence plus importante sur eux.
Restez ouvert au retour d’information et aux idées et suggestions innovantes de votre équipe.

Créez des opportunités

Assurez-vous d’offrir de nouvelles opportunités professionnelles pour que vos employés puissent progresser dans leur carrière. Les managers bienveillants s’engagent à aider leur équipe à s’épanouir grâce au travail d’équipe, au coaching et à un soutien continu.

Faites confiance à vos employés

Faites savoir à vos employés que vous croyez en leurs talents et évitez la microgestion. Responsabilisez vos employés en fixant des objectifs clairs, en encourageant leur autonomie avec des feed-back réguliers. Ceci est d’autant plus important dans des environnements de travail à distance.
En instaurant un climat de confiance, vos employés bénéficient d’une culture d’honnêteté, de sécurité psychologique et de respect mutuel.

Montrez votre reconnaissance

Faites toujours preuve de gratitude et félicitez vos collaborateurs pour leur travail et leur engagement, afin qu’ils se sentent valorisés. « Une personne qui se sent appréciée fera toujours plus que ce qui est attendu ». Un mot de remerciement, des fleurs, des louanges publiques sont des attentions attentionnées qui ont un impact fort.

Conclusion 

Le fait d’avoir une culture d’entreprise bienveillante impacte positivement les résultats de l’entreprise. Plus vos employés se sentent appréciés et valorisés, plus ils travailleront pour réussir et contribueront ainsi au succès de l’entreprise. Les entreprises dotées d’une culture d’entreprise saine et bienveillante enregistrent une meilleure fidélisation des employés, des niveaux d’engagement plus élevés, un renforcement de la coopération et de la cohésion d’équipe, une plus grande satisfaction des employés et de meilleurs résultats commerciaux.

Parcourez notre vaste sélection d’articles liés à tous les aspects des affaires et de l’industrie. C’est l’endroit idéal pour trouver une opinion éclairée et une expertise sur les solutions technologiques avancées, vous renseignant sur les processus que nous suivons pour faire passer votre entreprise au niveau supérieur.

Catégories